Notes de fond

« Intervention sur la révolution économique des biens culturels | Accueil | European Tech Investment Forum »

Commentaires

laurent bervas

L'analogie entre le filtre antispam et TIVO me semble judicieuse. Il n'y qu'à regarder le succès des bouquet radio ou TV garentie sans pub (Sirius qui place l'absence de pub comme argument commercial).

Au passage on peut expliquer le succès de google sur l'absence de pub "light".

Xavier Maury

"Les annonceurs US sont inquiets : selon l'étude faite par l'American Advertising Federation (AAF), 75% d'entre eux sont très préoccupés par l'effet dramatique des enregistreurs numériques (DVR)"

1) Plus inquiétant (pour qui ? :-) ) que les DVR, les PVR (Personal Video Recorder) logiciels. Ils arrivent en nombre. Beaucoup viennent du "libre". Comme c'est du logiciel, ça ne coûte rien, si le logiciel est bien conçu (comme Firefox), de mettre à jour, ajouter et combiner des fonctionnalités avec des "extensions" (cf. Firefox, par exemple) ou des plug-in.

2) Etre inquiet ou être préoccupé, c'est bien connu, augmente le chiffre d'affaires, le profit et la satisfaction des clients. On se demande pourquoi les interlocuteurs naturels :-) des annonceurs, à savoir les publicitaires, ne font pas leur métier : imaginer. Car des réponses, il y en a. Beaucoup !

3) Une piste de réponse, comme ça, parmi d'autres. Le téléspectateur veut voir une émission sans pube ? Ben, il va payer. Oui, c'est possible. Payer quoi, comment ? A voir (ça peut ne pas être uniquement et bêtement monétaire). Toutes les techno "support" pour faire cela sont disponibles.

4) L'avenir de la TV ? des services (entendus d'une part comme support de contenus divers, d'autres part comme services purs). D'ailleurs je monte une boîte sur cette constatation stratégique : l'écran TV (et son environnement matrériel et réseaux) peuvent être le support de très nombreux services. Voir ce blog.

Marc

Une icône du marketing, peut-être le mètre étalon du genre, enfonce un peu plus le clou dans le cercueil des médias broadcast:

http://msnbc.msn.com/id/8202417/

La question n'est plus "les télés vont-elles disparaître?" mais "combien de temps avant qu'elles ne disparaissent?".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.